Sylvie Penkalla, artiste peintre

MON PARCOURS

– Galerie 13 à Arras
– Galerie Claesens à Lille
– Galerie Joel Dupuis
– Galerie Art et Essai au Portel
– Galerie Ségard à Cambrai
– Galerie Promart à Perros- Guirec
– Salon au Touquet, Lille, Lens, Arras
– Salon des artistes francais à Paris
– Salon d’autone à Paris
– Salon art3f à Bruxelles

Tableau Bretagne orange artiste peintre

Bretagne orange

nue vert Peinture Arras

Nue vert

Tel un alchimiste qui par sa pratique veut transmuter des matériaux vils en matériaux nobles, je fais de même avec mes tableaux par l’utilisation de la technique mixte, me permettant ainsi de créer des œuvres uniques.
Je suis constamment à la recherche de nouvelles matières, d’effets et de textures.
J’utilise principalement l’acrylique, le silicone, le collage, le pastel sec. Je travaille parfois en épaisseur, parfois en glacis. La combinaison d’au moins 2 matières, souvent plus, m’offre d’immenses possibilités d’expressions.
Mes toiles témoignent de ma volonté à traduire des émotions, une ambiance de création moderne et actuelle. La source de mon inspiration varie selon le moment, cela peut être une image qui m’a interpellée, un poème, une lecture, une musique ou simplement une idée qui me traverse la tête et que je me dois d’étaler sur une toile.
Jouer avec les symboles et les couleurs, me permet de faire passer un sentiment et de le transmettre a qui admire mes créations. De nature hypersensible, mes émotions font partie intégrante de ma peinture. Quand je suis gaie les couleurs sont chatoyantes, quand je suis triste mes ciels sont sombres, gris.
Quel que soit le sentiment qui anime ma création, je prends toujours plaisir à créer, les étapes de la recherche et des essais m’animant tout autant que le résultat final qui est la somme de toutes les étapes de la création. Tel l’alchimiste. Peindre me permet de vider mon trop-plein d’émotions. C’est une peinture énergique,
semi-abstraite, instinctive, instantanée, sans crainte de l’échec, car avec l’acrylique, qui est ma base principale de travail, tout est permis. Je débute par un griffonnage que je jette ensuite sur la toile et je progresse dans mon idée pour pouvoir vider mon esprit.

Cette citation de Corot me parle tout particulièrement :
” LE RÉEL EST UNE PARTIE DE L’ART, LE SENTIMENT LA COMPLÈTE. “